Le projet Mobiregio est une coopération active entre dix partenaires de la Grande Région :  autorités organisatrices des transports ou opérateurs de transport public de la Lorraine, du Luxembourg, de la Sarre, de Rhénanie-Palatinat et de Wallonie.

Communauté des Transports de Luxembourg

Créée le 1er février 2006,  la Communauté des Transports, ou Verkéiersverbond, est un établissement public sous la tutelle du Ministre ayant le transport dans ses compétences.

Expression de la stratégie gouvernementale destinée à atteindre à l’horizon 2020 le modal split 25 - 75%, la Communauté des Transports a pour principale mission l’amélioration de la coordination du réseau des transports publics. Pour cela, elle définit des actions et propose des projets en étroite collaboration avec ses partenaires : les AVL, la SNCFL (http://www.cfl.lu/fr et http://www.cfl.lu/de et http://www.cfl.lu/en), FLEAA, le RGTR et le TICE.

En matière de transport public, la Communauté des Transports est la conseillère directe du Ministre. De sa propre initiative ou à la demande du Ministre, elle répertorie les besoins et soumet des propositions d’horaires, de lignes et de tarifs.

Verkehrsmanagement Gesellschaft Saar

La VGS (Verkehrsmanagement Gesellschaft Saar), syndicat mixte des transports de Sarre, est une société de services innovants pour la Sarre et le regroupement de transporteurs ZPS (Zweckverband Personennahverkehr Saarland). A ce titre, elle met en œuvre les orientations du Land dans le domaine des transports en commun ferroviaires ainsi que les décisions du ZPS pour le développement des transports en commun routiers. Ses compétences vont de la planification de la mobilité, à la passation de marchés publics, en passant par la commande de prestations de transports. L’amélioration de la qualité et de la rentabilité des transports en commun sarrois sont à chaque fois au cœur de l’action de la VGS.

Ministère de l’Intérieur, pour le Sport et les Infrastructures de Rhénanie-Palatinat

La politique de transport de la Rhénanie-Palatinat s’est fixée comme objectif de conserver une grande mobilité tout en allant vers des transports plus respectueux de l’environnement grâce

  • à l’amélioration de l’attractivité du territoire et à l’inclusion du Land dans les réseaux de transports transnationaux et suprarégionaux, en particulier le réseau longue distance et grande vitesse
  • au report modal du trafic vers le transport en commun, le rail et les voies navigables ainsi que la promotion du cyclisme dans les zones densément habitées
  • à l’amélioration de la sécurité routière et de la qualité environnementale du transport sur route par des mesures d’aménagement comme la construction de contournements urbains ou la gestion télématique

Ministère de l’Économie, du Travail, de l’Énergie et du Transport de la Sarre

Le Ministère de l’Economie, du Travail, de l’Energie et du Transport s’attache à créer un cadre attractif pour l’économie sarroise et ses créateurs d’entreprise. Il s’engage pour un approvisionnement en énergie sûr et accessible ainsi que pour une infrastructure de transport moderne. Il met en œuvre une politique active en faveur du marché du travail et soutient le tourisme dans le Land. Ses compétences en matière de transport touchent :

  • à l’attractivité du territoire et aux infrastructures
  • à la construction de la voirie
  • à la sécurité routière et le transport public
  • et au transport aérien

Verkehrsverbund Region Trier

Le VRT (Verkehrsverbund Region Trier), ou communauté des transports de la région de Trèves, a été créé le 1er janvier 2001. Les deux sociétés du VRT sont :

  • les communes, autorités organisatrices des transports (Zweckverband Verkehrsverbund Region Trier)
  • les compagnies de bus et de train (Verkehrsmanagement- und Service GmbH)

Le VRT remplit les activités transversales entre commande publique et mise en œuvre privée et  s’est fixé comme objectif de rendre le transport régional plus compréhensible et plus attractif afin d’augmenter le nombre d’usagers.

Conseil Régional de Lorraine

Bénéficiant d’un positionnement stratégique au cœur de l’Europe, au carrefour des axes routiers, ferroviaires et fluviaux, la Région Lorraine a fait de la mobilité un pilier de sa politique au service de l’économie, des territoires et de leurs habitants.

Organe exécutif de proximité et partenaire privilégié des acteurs locaux en Lorraine, le Conseil Régional joue un rôle de premier plan dans la mise en synergie des initiatives publiques et privées au service de ses 2,3 millions d’habitants.

Au-delà de son rôle d’autorité organisatrice des transports régionaux de voyageurs (réseau Metrolor), la Région coordonne également le développement de l’intermodalité entre les différents réseaux de transports urbains et interurbains.

Ainsi, Mobiregio est un projet de la Grande Région porté, pour la Lorraine, par le Conseil Régional dans une démarche intermodale construite autour du projet du calculateur d’itinéraire des Lorrains, http://www.simplicim-lorraine.eu/ .

Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, DREAL Lorraine

La DREAL Lorraine contribue, sous l'autorité du Préfet, à développer et mettre en œuvre localement les stratégies des Ministères de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie, et de l'Égalité des Territoires et du Logement.

Dans le domaine des transports, elle anime les politiques de déplacements et de transports en y intégrant les enjeux environnementaux et en favorisant la multimodalité. Elle promeut notamment l'amélioration des conditions de transport et de desserte dans le sillon lorrain (routes, voies ferrées, voies d'eau), et soutient les constructeurs de véhicules et les transporteurs dans leurs actions de progrès environnemental et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Province belge de Luxembourg

La Province de Luxembourg occupe une place stratégique au sein de l’Union Européenne. Elle est située au sud-est de la Belgique et se trouve être la province la plus transfrontalière grâce à sa proximité avec la France et le Grand-Duché du Luxembourg.

Avec 4 440  km², cette province est la plus vaste du Royaume de Belgique mais également la plus verte avec ses 210 000 hectares boisés. Elle compte 273 638 habitants répartis sur 44 communes, soit une densité de 61,6 habitants par km² ce qui la place comme la province la moins peuplée de Belgique. Arlon est son chef-lieu.

SRWT-TEC

Le TEC (Transport En Commun) désigne 5 sociétés de transport public actives sur le territoire de la Wallonie (région du sud de la Belgique) :

  • le TEC Brabant Wallon
  • le TEC Charleroi
  • le TEC Hainaut
  • le TEC Liège-Verviers
  • et le TEC Namur-Luxembourg

Ces 5 entités sont chapeautées par la Société Régionale Wallonne du Transport (SRWT) en charge de la gestion stratégique et commerciale.

Les 2 500 bus et trams du réseau TEC  (lien réseau wall) parcourent près de 120 millions de kilomètres par an et transportent 295 millions de voyageurs.

Service Public de Wallonie

La Wallonie dispose d’un Parlement et d’un Gouvernement qui mettent en œuvre la politique wallonne dans des domaines aussi essentiels que l’économie, l’emploi, la formation, la recherche, le commerce extérieur, les nouvelles technologies, l’action sociale, l’aménagement du territoire, la mobilité, les travaux publics, le patrimoine, l’environnement, l’agriculture, la santé ou les pouvoirs locaux.

Pour remplir leurs missions, les ministres régionaux se font essentiellement aider par le Service Public de Wallonie (SPW). La Direction Générale Opérationnelle de la Mobilité et des Voies Hydrauliques initie et coordonne la politique à suivre en matière de transport et de mobilité.

Au téléphone dans le bus

Mobiregio est une plateforme de rencontre entre les opérateurs...